George Seymour LYON (1858-1938)

Golfeur canadien

George Seymour Lyon fut un sportif éclectique. Il se distingua dans des disciplines telles que le saut à la perche, le base-ball et le cricket. Il ne se mit au golf qu’à l’âge de 38 ans, ce qui ne l’empêcha pas de briller. Ainsi, il remporta 8 fois le Championnat amateur canadien entre 1898 et 1914, puis 10 fois le Championnat canadien « seniors » entre 1918 et 1930. Il s’est aussi hissé en finale du Championnat amateur des États-Unis en 1906. Surtout, il remporta le tournoi de golf des Jeux Olympiques de Saint Louis, en 1904, ce qui constitue un réel exploit, puisqu’il domina 70 golfeurs américains ! George Seymour Lyon partit pour Londres, en 1908, afin de défendre son titre… Le tournoi devait se dérouler sur les parcours des Royal St. George’s Golf Club, Prince’s Golf Club et Cinqueports Golf Club. Mais, au dernier moment, un différend entre le Royal and Ancient Golf Club of St. Andrews et le Comité d’organisation des Jeux a provoqué le forfait tous les golfeurs britanniques. Faute de concurrents, le tournoi de golf fut annulé. À son arrivée à Londres, George Seymour Lyon fut informé de cette annulation. Malgré ce long voyage, il ne put défendre son titre… Quant au golf, il ne réintégrera le programme olympique qu’en 2016.

©Pierre LAGRUE



George Seymour Lyon, l’exception de 1904

Un Canadien bat 70 Américains

1900LYONAux Jeux Olympiques de Saint Louis, en 1904, sur les 651 participants, 523 étaient américains. Aussi n’est-il pas surprenant que les représentants de l’Oncle Sam aient remporté 79 des 97 médailles d’or attribuées. Pourtant, le tournoi de golf réserva une surprise. La compétition réunissait 70 Américains, 2 Canadiens et 2 Britanniques. Et c’est le Canadien George Seymour Lyon qui l’emporta. Notons par ailleurs qu’il fut le dernier champion olympique  de golf jusqu’en… 2016, année où le golf fut réinscrit au programme, aux Jeux de Rio. Son successeur est britannique et il se nomme Justin Rose.

©Pierre LAGRUE