Deux équipes américaines de hockey sur glace aux Jeux de 1948

États désunis…

1948HOCKEYLes péripéties olympiques laissent quelques curiosités, et quelques conflits naissent parfois au sein d’un même pays. Ainsi, pour les Jeux Olympiques d’hiver de Saint-Moritz, en 1948, deux équipes des États-Unis se rendirent en Suisse pour participer à la compétition de hockey sur glace: la formation de l’Amateur Athletic Union, soutenue par le Comité olympique américain, et l’équipe soutenue par l’Amateur Hockey Association of United States, reconnue par la Ligue internationale de hockey sur glace. Finalement, seuls les joueurs présentés par l’Amateur Hockey Association of United States furent autorisés à participer aux Jeux. Quatrièmes du tournoi, les États-Unis seront disqualifiés rétroactivement. Tout ça pour ça…

©Pierre LAGRUE



Le Printemps de Prague à Grenoble

Hockey sur glace et politique en 1968

1968printempsLe sport est bien sûr le reflet des tensions du temps. Parfois, une victoire emblématique vaut plus que toutes les médailles. Ainsi, aux Jeux Olympiques de Grenoble, en 1968, l’U.R.S.S. remporta le tournoi de hockey sur glace. Néanmoins, le 15 février, les Soviétiques avaient été battus par les Tchécoslovaques (5 buts à 4). Mais, avec la formule de poule unique du tournoi, la Tchécoslovaquie, pénalisée par une défaite face au Canada (3 buts à 2) et un match nul contre la Suède (2 buts partout), dut se contenter de la médaille d’argent. Peu importe… Aux yeux des Tchécoslovaques, vaincre les Soviétiques sur fond de Printemps de Prague était beaucoup plus important que de remporter la médaille d’or.

©Pierre LAGRUE



Jaroslav DROBNY (1921-2001)

Tennisman tchécoslovaque

drobnyJaroslav Drobny est connu pour ses deux victoires dans le tournoi de Wimbledon en 1949 et en 1952. Mais Jaroslav Drobny était un sportif éclectique et un homme multifacettes. En effet, il eut plusieurs nationalités (tchécoslovaque de 1921 à 1939; allemande de 1939 à 1945 en raison de l’annexion de son pays par les nazis; suisse en 1949 au nom du droit d’asile; égyptienne de 1949 à 1954; britannique enfin). Et il ne se distingua pas uniquement sur les courts. Jaroslav Drobny obtint la médaille d’argent dans le tournoi de hockey sur glace aux Jeux Olympiques d’hiver de Saint-Moritz avec l’équipe de Tchécoslovaquie.

©Pierre LAGRUE



Le « miracle sur glace »

Un temps fort de la guerre froide olympique

1980MiracleLe 22 février 1980, aux Jeux Olympiques de Lake Placid, se déroule le match de hockey sur glace opposant l’U.R.S.S. aux États-Unis. Aucun chroniqueur sportif sérieux ne peut envisager une victoire américaine, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’U.R.S.S. domine le hockey sur glace «amateur» olympique et mondial. Ensuite, les meilleurs hockeyeurs américains évoluent dans la National Hockey League (N.H.L.): ils sont donc «professionnels», ce qui leur ferme la porte des Jeux. Herb Brooks, le coach de l’équipe, doit donc faire appel à de jeunes joueurs universitaires pour composer sa formation. En fait, Brooks espère seulement que ses joueurs vont faire bonne figure face aux maîtres soviétiques. Mais cette rencontre mobilise rapidement le peuple américain. Lire la suite

Du hockey sur glace aux Jeux d’été

Glace d’été

1920HockeyLe hockey sur glace intégra le programme des Jeux Olympiques d’hiver, en 1924, dès leur première édition. Mais, auparavant, il figura au programme des Jeux Olympiques, qu’on dénommera rétrospectivement «d’été», à Anvers, en 1920. Sans surprise, le Canada remporta la médaille d’or en battant la Suède en finale (12-1).

©Pierre LAGRUE