Jim SHEA Jr. (1968- )

Skeletoneur américain

SHEA-JR (2)Petit-fils de Jack Shea, champion olympique de patinage de vitesse en 1932 à Lake Placid, Jim Shea Jr. a perpétué la tradition familiale tout en faisant partager son émotion au monde entier. Initialement bobeur, Jim Shea Jr. se tourna vers le skeleton, car cette discipline, présente au programme olympique en 1928 et en 1948, faisait son retour aux Jeux en 2002 à Salt Lake City. Choisi pour prononcer le serment des athlètes, il participa à la compétition olympique avec sous son casque la photo de son grand-père, décédé juste avant les Jeux dans un accident de la route provoqué par un chauffard. À l’issue de sa victoire, il rendit un vibrant hommage à son grand-père.

©Pierre LAGRUE



David CARNEGIE (1901-1963)

Skeletoneur britannique et parlementaire écossais

CARNEGIE (2)Un aristocrate médaillé olympique mérite bien une petite mention. Ainsi, David Ludovic George Hopetoun Carnegie, onzième comte de Northesk, pair d’Écosse, participa à l’épreuve de skeleton aux Jeux Olympiques d’hiver de Saint-Moritz, en 1928. Il s’adjugea la médaille de bronze, devancé par deux frères américains, Jennison Heaton et John Heaton. Plus tard, durant la Seconde Guerre mondiale, il servit dans l’Intelligence Corps (service de renseignement) de l’armée britannique. Notons qu’il mourut sans descendance, et que le douzième comte de Northesk fut un de ses cousins, John Douglas Carnegie.

©Pierre LAGRUE



John HEATON (1908-1976)

Skeletoneur et bobeur américain

heatonLe skeleton fait définitivement partie du programme olympique depuis 2002. Auparavant, il avait figuré deux fois au programme des Jeux d’hiver, en 1928 puis en 1948, à chaque fois à Saint-Moritz (Suisse), où ce sport était né à la fin du XIXe siècle. L’exploit de John Heaton n’est pas banal: il fut médaillé d’argent en 1928 (derrière son frère Jennison Heaton), à 20 ans, puis en 1948, à 40 ans (derrière l’Italien Nino Bibbia). À noter que John Heaton, par ailleurs médaillé de bronze en bob à 2 aux Jeux Olympiques de Lake Placid en 1932, était le porte-drapeau de la délégation américaine aux Jeux de Saint-Moritz en 1948: un honneur dû à son grand âge, sans doute.

©Pierre LAGRUE