Water-polo et bataille rangée en 1956

Du sang dans la piscine…

1956ZADORLes événements politiques marquèrent bien souvent l’histoire olympique. Les conflits internationaux annexèrent les enceintes sportives à de multiples reprises. Un des épisodes les plus connus de cette intrusion du politique vers le sportif se déroula en 1956, aux Jeux de Melbourne, au cours d’un match de water-polo opposant la Hongrie à l’U.R.S.S. Lire la suite

Paul BEULQUE (1877-1943)

Joueur puis entraîneur de water-polo français

1924beulquePaul Beulque demeure méconnu du grand public. Pourtant, il compte dans l’histoire du sort français, ce qui lui vaut de figurer ici au titre de l’olympisme inattendu. Lors des Jeux Olympiques de Paris, en 1924, le public se passionna pour le tournoi de water-polo, à la piscine des Tourelles. L’équipe de France, dont les joueurs évoluaient tous dans le club des Enfants de Neptune de Tourcoing, avec pour leader Henri Padou, remporta la compétition en s’imposant face à la Belgique lors du match décisif (3 buts à 0), le 20 juillet, devant neuf mille spectateurs enthousiastes. Paul Beulque, qui dédia sa vie au water-polo, était l’entraîneur de cette escouade et passa à la postérité, mais seulement dans le petit cercle des connaisseurs de water-polo.

©Pierre LAGRUE



Ervin ZADOR (1935-2012)

Joueur de water-polo hongrois

1956ZADOR (2)Ervin Zádor fut la victime d’un incident qui déclencha une des plus violentes bagarres de l’histoire olympique. Les Jeux de Melbourne, en 1956, se déroulent sous haute tension, car l’Armée rouge soviétique a réprimé dans le sang l’insurrection hongroise. Or, le 6 décembre, un match de water-polo oppose la Hongrie à l’U.R.S.S. Lire la suite

La saga des Gyarmati

Une dynastie sportive…

1956GyamartyAppartenir à une dynastie facilite bien les choses dans la vie courante. Le phénomène dynastique a aussi droit de cité aux Jeux Olympiques. Néanmoins, entre génétique et entraînement, il faut aller décrocher sa médaille. Les sagas olympiques familiales sont en fait assez fréquentes. Ainsi des Gyarmati. Lire la suite