Tinus OSENDARP (1916-2002)

Athlète néerlandais

1936Osendarp-antiqueTinus Osendarp se distingua sur les pistes avant de se livrer à des exactions au sein de la SS. Aux Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, Tinus Osendarp obtint la médaille de bronze sur 100 mètres, derrière les Noirs américains Jesse Owens et Ralph Metcalfe, et sur 200 mètres, derrière les Noirs américains Jesse Owens et Matthew Robinson. Ses performances furent montées en épingle par la propagande nazie : il fut présenté comme le seul Blanc capable de rivaliser sur la piste avec les Noirs américains. Tinus Osendarp connut de ce fait une grande notoriété. Il prouva ses qualités de sprinter en remportant les 100 et 200 mètres aux Championnats d’Europe de Paris en 1938. Mais, nazi convaincu, Tinus Osendarp, officier de police, intégra les Services de sécurité allemands et la SS durant la Seconde Guerre mondiale. Tinus Osendarp fut jugé pour ses crimes de guerre, et condamné à douze ans de prison en 1948. Libéré dès 1953, Tinus Osendarp s’installa dans le Limbourg, où il travailla dans les mines tout en entraînant les jeunes sprinters locaux.

©Pierre LAGRUE