Ugo FRIGERIO (1901-1968)

Athlète italien

Ugo Frigerio fut à la fois le premier Italien couronné champion olympique en athlétisme et le meilleur marcheur de son époque : il remporta trois médailles d’or et une médaille de bronze aux Jeux Olympiques. Ugo Frigerio fit ses débuts aux Jeux en 1920 à Anvers de manière tonitruante et cocasse. Il débuta par le 3 000 mètres : à l’époque, cette compétition se déroulait sur piste et avec un accompagnement musical ; Ugo Frigerio distribua lui-même les partitions au chef d’orchestre, et, largement en tête, il se permit de réprimander celui-ci car il ne jouait pas dans le bon tempo ! À Anvers, il remporta également le 10 kilomètres. En 1924, porte-drapeau de la délégation italienne aux Jeux de Paris, il s’imposa dans la seule épreuve de marche, le 10 kilomètres. Ugo Frigerio comptait bien briller encore aux Jeux d’Amsterdam en 1928… mais les compétitions de marche furent annulées car les dispositions réglementaires étaient sujettes à discussions : pour éviter les polémiques, la marche fut rayée du programme. On retrouva Ugo Frigerio en 1932 aux Jeux de Los Angeles : de nouveau porte-drapeau de la délégation italienne, il obtint la médaille de bronze dans la seule épreuve de marche, le 50 kilomètres (sur route). Détenteur de plusieurs records mondiaux, de multiples titres, Ugo Frigerio devint marchand de fromages après sa carrière sportive.

©Pierre LAGRUE