Un long surplace

Vitesse, vitesse…

cycliste (2)Lors d’une compétition cycliste de vitesse sur piste, deux concurrents, muscles tendus, s’affrontent lors d’un sprint rageur. Pourtant, la stratégie est fondamentale, et la compétition peut durer longtemps : ainsi, les protagonistes préfèrent souvent se situer à la seconde place, afin de surveiller leur adversaire, de choisir le bon moment pour lancer le sprint et de profiter de l’« aspiration ». Le surplace est une des tactiques favorites des cyclistes : le concurrent se trouvant en première position s’arrête, cale son vélo en travers pour tenter de contraindre son adversaire à se placer en tête. Un des records en la matière date des Jeux Olympiques de Tokyo, en 1964 : en demi-finale, l’Italien Giovanni Pettenella et le Français Pierre Trentin gratifièrent le public d’une séance de surplace de 21 minutes et 57 secondes. Finalement, Pettenella s’imposa ; puis il remportera la médaille d’or en battant en finale son compatriote Sergio Bianchetto.

©Pierre LAGRUE