Zoltán von HALMAY (1881-1956)

Nageur hongrois

HALMAY-OK-2-boostZoltán von Halmay remporta sept médailles olympiques au cours de sa carrière, à une époque où les compétitions de natation étaient organisées de manière un peu folklorique. En outre, il mit au point une technique particulière de crawl, en se propulsant uniquement à la force des bras, supprimant tout battement des jambes. Aux Jeux Olympiques de Paris, en 1900, Zoltán von Halmay se classa deuxième du 200 mètres et du 4 000 mètres (disputé dans les eaux de la Seine sans que la circulation fluviale ait été interrompue) et troisième du 1 000 mètres. Quatre ans plus tard, aux Jeux Olympiques de Saint Louis, il remporta le 100 yards, puis, dans la confusion, le 50 yards (les juges, distraits et incompétents, ne réussirent pas à déterminer si la victoire lui revenait ou si elle devait être attribuée à l’Américain Scott Leary ; les nageurs prirent donc une nouvelle fois le départ de cette épreuve, dont le Hongrois sortit vainqueur). En 1908, aux Jeux Olympiques de Londres, Zoltán von Halmay obtint la médaille d’argent dans le 100 mètres et dans le relais 4 fois 200 mètres. Par ailleurs, Zoltán von Halmay est considéré comme le premier détenteur du record du monde du 100 mètres nage libre, qu’il aurait établi en 1905, et il obtint deux médailles aux « Jeux intercalaires » d’Athènes, en 1906, Jeux que le Comité international olympique (C.I.O.) rayera des palmarès un demi-siècle plus tard.

©Pierre LAGRUE