Alfred FLATOW (1869-1942)

Gymnaste allemand

1896-FlatowAlfred Flatow se démultiplia lors des Jeux Olympiques d’Athènes, en 1896, participant à toutes les épreuves de gymnastique. Il remporta la compétition aux barres parallèles, à titre individuel et par équipes, la compétition à la barre fixe par équipes (il se classa deuxième à titre individuel). Alfred Flatow fut l’un des champions les plus médaillés de ces premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne. Pourtant, la patrie ne lui fut guère reconnaissante: la Deutsche Turnerschaft, organe dirigeant de la gymnastique allemande, avait décidé de boycotter ces Jeux; aussi, Alfred Flatow fut suspendu. En 1903, Alfred Flatow participa à la fondation de la Judische Turnerschaft, l’organisation sportive juive historique et pionnière en Europe. En 1933, avec l’arrivée des nazis au pouvoir, Alfred Flatow, professeur de gymnastique depuis 1890, fut contraint de démissionner, et il fut, comme tous les Juifs, exclu de son club. Pourtant, en 1936, à l’occasion des Jeux de Berlin, il fut convié à une cérémonie lors de laquelle tous les médaillés olympiques allemands furent honorés. En 1938, conscient du danger, Alfred Flatow se refugia aux Pays-Bas. Mais, quand l’Allemagne nazie envahit les Pays-Bas, il fut arrêté et déporté au camp de concentration de Theresienstadt, où il décéda.

©Pierre LAGRUE