Giuseppe (1959- ) et Carmine ABBAGNALE (1962- )

Rameurs italiens

abbagnaleLes exploits familiaux ne sont pas rares aux Jeux Olympiques. Les Italiens Giuseppe et Carmine Abbagnale peuvent en témoigner. Ces deux frères remportèrent la médaille d’or à Los Angeles en 1984, puis à Séoul en 1988, et la médaille d’argent à Barcelone en 1992 en deux barré. Ils furent par ailleurs sept fois champions du monde. Leur notoriété dépassait largement le cadre sportif. En effet, alors que l’aviron est un sport mineur du point de vue médiatique, en Italie peut-être même plus qu’ailleurs car on vénère les vedettes du Calcio et les campionissimi, la Rai leur consacra un film de trois heures : Una Storia italia. Quand on ajoute qu’un troisième frère Abbagnale, Agostino, fut champion olympique en quatre de couple en 1988, la saga prend encore plus de relief: trois frères médaillés d’or lors des mêmes Jeux Olympiques, voilà qui est chose rare et mérite bien une mention au titre de l’olympisme inattendu. Pour ajouter encore à la légende, rappelons que Giuseppe et Carmine Abbagnale obtinrent tous leurs titres avec le même barreur, Giuseppe Di Capua. Pour finir, parlons de la fin du règne olympique des frères Abbagnale, en 1992 à Barcelone: il furent privés de la médaille d’or par les Britanniques Greg et Jonathan Searle… deux frères évidemment!

©Pierre LAGRUE