Lee CALHOUN (1933-1989)

Athlète américain

Lee Calhoun fut le premier hurdler à remporter deux fois consécutivement le titre olympique du 110 mètres haies. En outre, à chaque fois, ses triomphes se jouèrent pour quelques centimètres. Lee Calhoun, étudiant au North Carolina College, fut notamment champion des États-Unis du 110 mètres haies en 1956 et en 1959. Lors de l’épreuve du 110 mètres haies aux Jeux Olympiques de Melbourne en 1956, Calhoun prit un meilleur départ que son compatriote et plus sérieux rival, Jack Davis, et devança ce dernier d’un souffle. En 13,5 secondes, les deux coureurs, classés dans le même temps, partageaient un nouveau record olympique, malgré un vent défavorable. Le chronomètre électronique, alors non homologué, indiquait que Calhoun devançait Davis de 3 centièmes de seconde.

En 1958, Lee Calhoun connut une parenthèse dans sa carrière : il fut un moment interdit de compétitions pour « professionnalisme », car il avait accepté des cadeaux lors d’un jeu télévisé. En 1960, il égala le record du monde du 110 mètres haies, établi l’année précédente par l’Allemand Martin Lauer en 13,2 secondes. Lors des Jeux Olympiques de Rome, en 1960, Lee Calhoun conserva son titre sur 110 mètres haies : dans une course plus serrée encore que celle de 1956, il réalisa le même temps que son compatriote Willie May : 13,8 secondes. Le chronomètre électronique départagea les deux concurrents, indiquant que Calhoun devançait son adversaire de 1 centième de seconde seulement.

©Pierre LAGRUE