Leon STUKELJ (1898-1999)

Gymnaste slovène

1924-STUKELJÊtre le premier champion olympique de son pays mérite bien une mention particulière, surtout quand ce pays n’est pas le sien. Rendons donc hommage à Leon Stukelj, qui fut, en 1924 aux Jeux de Paris, le premier Yougoslave couronné champion olympique. En fait, Leon Stukelj était slovène. Mais, à l’époque, la Slovénie était une composante du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, lequel deviendra la Yougoslavie. Dans le décompte des médailles olympiques, celles que Leon Stukelj a obtenues sont attribuées à la Yougoslavie (qui totalise 28 médailles d’or aux Jeux Olympiques d’été). Leon Stukelj fut donc le premier contributeur «yougoslave». Triple champion du monde en 1922 (anneaux, barres parallèles, barre fixe), Leon Stukelj remporta le concours général de gymnastique aux Jeux Olympiques de Paris en 1924, à l’issue d’un duel épique avec le Tchécoslovaque Robert Prazak, et ajouta une autre médaille d’or (à la barre fixe). Ce fut le début d’une belle moisson olympique, puisque Leon Stukelj s’adjugera trois médailles aux Jeux Olympiques d’Amsterdam en 1928 (or aux anneaux, bronze au concours général individuel et par équipes) et une médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936 (anneaux). Au total, durant sa carrière, Leon Stukelj aura obtenu vingt médailles olympiques ou mondiales. Par ailleurs diplômé en droit, Leon Stukelj exercera la profession de juge jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Quand les communistes, auxquels il n’était pas favorable, arrivèrent au pouvoir, Leon Stukelj ne pourra plus travailler en tant que juge. Même si les médailles de Leon Stukelj sont considérées comme «yougoslaves», le gymnaste est vu comme une figure majeure du sport slovène.

©Pierre LAGRUE