L’épée truquée de Boris Onischenko en 1976

Tricheur numéro un…

1976ONISHEn toute chose, notamment en matière de sport, il faut paraît-il un classement. Et le magazine The Observer a établi le classement des plus grands tricheurs de l’histoire du sport. À la première place figure le champion soviétique de pentathlon moderne Boris Onischenko. Il a obtenu cette distinction pour son comportement aux Jeux Olympiques de Montréal, en 1976: il avait truqué le système électrique de son épée. Boris Onischenko avait installé un système équivalant à un interrupteur, placé sous le grip de la poignée, qui lui permettait de faire allumer la table de marque sans exercer de pression sur la pointe de l’arme, et donc sans toucher l’adversaire. La supercherie fut découverte, et Boris Onischenko fut exclu de la famille olympique. Boris Onischenko sera exclu de l’Armée rouge par Leonid Brejnev lui-même.

©Pierre LAGRUE