Maurice SCHILLES (1888-1957)

Cycliste français

1908SCHILLES-2-blackwhiteMaurice Schilles mérite une double mention au titre de l’olympisme inattendu pour ses performances aux Jeux Olympiques de Londres en 1908. Déjà, associé à André Auffray, ce jeune champion de 20 ans remporta une toute nouvelle épreuve au programme, laquelle semble désuète aujourd’hui mais qui restera inscrite aux Jeux jusqu’en 1972: la course en tandem. Les Français s’imposèrent en finale face aux Britanniques Frederick Hamlin et Thomas Johnson. Ensuite, il devait s’adjuger la médaille d’or dans la compétition de vitesse, mais le jury britannique annula sa victoire pour un dépassement de 1/5 de seconde du temps limite. Faut-il mettre en relation cette curieuse décision avec le succès des Français sur les Britanniques en tandem la veille? Malgré le célèbre fair-play britannique, qui est plus une légende qu’une vérité, le doute demeure. Toujours à Londres, Maurice Schilles obtint la médaille d’argent dans la course de 5 kilomètres, derrière le Britannique Benjamin Jones. Beaucoup plus tard, chez les professionnels, Maurice Schilles sera champion de France de vitesse en 1923 et en 1926, et, aux Championnats du monde, il sera médaillé de bronze en 1924 et médaillé d’argent en 1925.

©Pierre LAGRUE