Oscar SWAHN (1847-1927)

Tireur suédois

Fine gâchette, le Suédois Oscar Swahn remporta trois médailles d’or, une médaille d’argent et deux médailles de bronze dans les épreuves de tir sur « cerf courant » aux Jeux Olympiques : il obtint sa dernière médaille à l’âge de 72 ans, ce qui fait de lui le plus vieux médaillé des Jeux. Employé des Postes, Oscar Swahn était un passionné de tir et de chasse. Habitué aux grandes randonnées dans les bois et les steppes scandinaves, il chassait durant de longues journées cerfs, élans, lièvres, canards et oies sauvages. Membre de l’Association des chasseurs suédois, il intégra en 1891 un club de tir sportif. Il fut sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques de Londres en 1908, alors qu’il était déjà âgé de 60 ans. Il s’imposa dans l’épreuve individuelle de tir sur cerf courant coup simple à 100 mètres et obtint la médaille de bronze dans l’épreuve de tir sur cerf courant coup double à 100 mètres. Mais sa plus grande joie fut de remporter la compétition par équipes de tir sur cerf courant coup simple à 100 mètres, car il était notamment associé à son fils.

En 1912, aux Jeux de Stockholm, la famille Swahn souhaitait briller devant le roi Gustave V. Dans l’épreuve individuelle de tir sur cerf courant coup simple à 100 mètres, Oscar Swahn ne prit que la quatrième place, mais son fils Alfred s’octroya la médaille d’or. Dans la compétition par équipes, la Suède, avec Oscar Swahn, s’adjugea facilement la médaille d’or.

Désormais retraité des Postes où il était devenu chef du personnel, Oscar Swahn répondit une nouvelle fois présent au rendez-vous olympique, en 1920 à Anvers : à plus de 72 ans, il obtint la médaille d’argent dans la compétition de tir sur cerf courant à deux coups par équipes. L’aventure olympique d’Oscar Swahn prit fin quatre ans plus tard : il fut sélectionné pour les Jeux de Paris, mais, malade, il renonça à participer aux épreuves.

©Pierre LAGRUE