Patrick RYAN (1881-1964)

Athlète américain

Né en Irlande, Patrick Ryan remporta sa première grande victoire en 1902 : le tout jeune lanceur de marteau s’imposa dans le Championnat d’Irlande en battant le célèbre Tom Kiely. En 1910, il émigra aux États-Unis, où il portera les couleurs de l’Irish-American Athletic Club et s’engagera dans la police de New York. En 1912, son talent aurait pu lui permettre de participer aux Jeux Olympiques de Stockholm, mais c’était impossible car il ne possédait pas encore la nationalité américaine. En 1913, il établit un record du monde (57,77 m) qui tiendra 25 ans. Vainqueur du concours de lancer du marteau des Jeux Interalliés en 1919, il faisait figure de grand favori pour les Jeux Olympiques d’Anvers, en 1920. Il tint son rang : avec un jet de 52,875 m, il obtint la médaille d’or, devançant largement le Suédois Carl Johan Lind (48,43 m). Durant ces Jeux d’Anvers, il s’adjugea aussi une médaille d’argent, dans la curieuse épreuve de lancer de la pierre de 56 livres, battu par son compatriote Patrick McDonald. En 1924, il retourna vivre dans son Irlande natale, où il exploita la ferme familiale.

©Pierre LAGRUE