Reggie WALKER (1873-1958)

Athlète sud-africain

1908-WALKERÊtre à la fois le premier champion olympique d’un pays qui n’existait pas encore et le plus jeune vainqueur de l’épreuve reine des Jeux, le 100 mètres, mérite bien une mention particulière. Rendons donc hommage à Reggie Walker qui, le 22 juillet 1908 aux Jeux de Londres, remporta le 100 mètres et est considéré dans les palmarès comme le premier champion olympique sud-africain. En effet, huit Sud-Africains avaient participé aux Jeux en 1904 à Saint Louis, sans briller, mais ce ne fut pas sous les couleurs de leur pays, qui n’existait pas en tant que nation unifiée. En 1908, l’Union sud-africaine n’était toujours pas née (elle sera fondée en 1910), mais le Comité international olympique (C.I.O.) autorisa quatre colonies britanniques (Le Cap, Rivière Orange, Natal et Transvaal) à présenter une équipe commune et la création d’un Comité national olympique sud-africain. Seulement quatorze «Sud-Africains» participèrent à ces Jeux Olympiques de Londres, dont, bien sûr, Reggie Walker. Ce jeune homme connut de grandes difficultés pour se rendre en Grande-Bretagne (un journal local paya ses frais de transport). Quasi inconnu, il causa la surprise en remportant le 100 mètres (10,8 s), devant l’Américain James Rector et le Canadien Bobby Kerr. Reggie Walker était alors âgé de 19 ans et 128 jours. Plus d’un siècle après, ce record de précocité tient toujours. Après cet exploit, Reggie Walker resta en Grande-Bretagne. Dès 1910, il devint athlète professionnel, ce qui lui interdisait de participer une nouvelle fois aux Jeux.

©Pierre LAGRUE