Bailey vs Johnson en 1997

Un duel lucratif…

BAILEY-JOHNSON2Qui est le plus fort? Qui est le meilleur? Difficile à dire quand deux champions ne se sont pas confrontés directement… Ainsi, aux Jeux Olympiques d’Atlanta, en 1996, le Canadien Donovan Bailey remporta le 100 mètres en battant le record du monde (9,84 s): vainqueur de l’épreuve reine de l’athlétisme, il aurait dû se voir considéré comme la vedette de cette édition. Mais l’Américain Michael Johnson gagna le 200 mètres en établissant un fabuleux record du monde (19,32 s). Nous étions aux États-Unis, et les médias insistèrent plus sur la performance de Michael Johnson pour attribuer le rôle totalement artificiel de star de ces Jeux d’Atlanta. Mais la polémique permit de faire tourner la planche à billets. Ainsi, on organisa un curieux duel: Donovan Bailey et Michael Johnson s’affrontèrent sur… 150 mètres au SkyDome de Toronto, en 1997. Ce fut un grand show, lors duquel se produisirent les Blues Brothers. La course, en revanche s’avéra décevante: Donovan Bailey l’emporta (14,99 s), mais Michael Johnson abandonna en raison d’une blessure. La question de savoir qui était «l’homme le plus rapide du monde», comme l’annonçaient les promoteurs de l’événement, ne fut pas tranchée… Pour cette exhibition, Donovan Bailey, le vainqueur, toucha 1,5 million de dollars, Michael Johnson, le battu, 500000 dollars. Quant à la Fédération internationale d’athlétisme, elle déclara qu’il s’agissait d’un «spectacle de cirque» et elle annonça qu’elle s’opposerait à tout match-revanche.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire