Barney EWELL (1918-1996)

Athlète américain

EWELLBarney Ewell fait partie de ces champions auxquels les Jeux Olympiques n’ont pas vraiment souri. Barney Ewell fut en effet le meilleur sprinter américain des années 1940. Il remporta ainsi plusieurs titres de champion des États-Unis, mais fut privé des Jeux par la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il servit sous les drapeaux. En 1948, il avait déjà trente ans, mais décida de tenter de participer aux Jeux Olympiques de Londres. Il gagna sa place dans l’équipe des États-Unis, en remportant notamment le 100 mètres des épreuves de sélection devant Melvin Patton. Mais, aux Jeux de Londres, aussi bien sur 100 mètres que sur 200 mètres, il ne se classa que deuxième, la photo-finish s’avérant à chaque fois nécessaire pour déterminer le vainqueur. Sur 100 mètres, il fut devancé par son compatriote Harrison Dillard, un spécialiste des courses de haies qui n’avait pas prévu de s’aligner en sprint. Sur 200 mètres, il s’inclina derrière Melvin Patton, revanchard… Barney Ewell obtiendra enfin une médaille d’or, dans le relais 4 fois 100 mètres, après moult péripéties. En effet, il ne devait pas prendre part à ce relais. Il fut incorporé dans la formation au dernier moment, pour pallier le forfait d’Ed Conwell. Mais l’équipe américaine, première à l’arrivée, fut déclassée pour passage de témoin hors zone entre Lorenzo Wright et Barney Ewell. Le jury d’appel annula la sanction, et redonna la médaille d’or aux États-Unis. Ouf, Barney Ewell tenait enfin sa breloque dorée.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire