1976-Jeux Olympiques d’été de Montréal

1976Montreal

12 mai 1970

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa soixante-neuvième session à Amsterdam, choisit Montréal pour organiser les Jeux d’été de 1976, au second tour de scrutin, par 41 voix contre 28 en faveur de Moscou (U.R.S.S.).

17 juillet 1976

Politique

  • Vingt-cinq pays africains décident de boycotter les Jeux, car le C.I.O. a refusé d’exclure la Nouvelle-Zélande, dont les rugbymen effectuent une tournée en Afrique du Sud, le pays de l’apartheid.

Cérémonie d’ouverture

  • Soixante-dix mille personnes ont pris place dans les gradins du stade olympique novateur dessiné par l’architecte français Roger Taillibert pour assister à la cérémonie d’ouverture, en présence de Sa Majesté Élisabeth II, reine d’Angleterre, en tailleur rose. Les délégations défilent aux accents de la Marche des athlètes. La reine proclame l’ouverture des Jeux à 16 h 34. Huit sportifs pénètrent dans le stade en portant le drapeau aux cinq anneaux, au son de l’Hymne olympique. Pendant que les pigeons tournoient dans le ciel bleu azur, les sonneries olympiques annoncent l’arrivée de la flamme olympique; deux jeunes sportifs canadiens, l’anglophone Sandra Henderson, de Toronto, et le francophone Stéphane Préfontaine, de Montréal, portent la torche et embrasent la vasque; l’haltérophile Pierre Saint-Jean prête, en anglais et en français, le serment des athlètes. L’ensemble olympique, chœur et orchestre, interprète l’hymne national Ô Canada. Les XVIIIes Jeux Olympiques d’été sont ouverts.

Lire la suite