Des perchistes classés ex aequo pour cause de marathon

Quand perche et marathon sont incompatibles…

UnAux Jeux Olympiques de Londres, en 1908, les perchistes américains Edward Cook et Alfred Gilbert franchirent tous les deux 3,91 mètres. Mais, comme les concurrents du marathon allaient bientôt pénétrer dans le stade, le jury décida de mettre un terme au concours et les déclara premiers ex aequo.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire