Du village olympique à la maison de correction en 1980

Un curieux recyclage…

1980PRISONLe comité d’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de Lake Placid, en 1980, chercha, autant que possible, à ce que toutes les infrastructures permanentes construites pour l’événement puissent être réutilisées après les Jeux. Ainsi, le village olympique deviendra après les Jeux une prison pour délinquants mineurs, c’est-à-dire une maison de correction. Ce réemploi malvenu provoqua la colère de nombreuses délégations, dont les sportifs furent logés… dans de futures cellules.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire