Edmond DEHORTER (1876-1965)

Journaliste français, pionnier de la radiodiffusion

1924DehorterLes Jeux Olympiques de Paris, en 1924, furent les premiers à bénéficier d’une importante couverture médiatique. Surtout, innovation majeure, les principales épreuves furent commentées en direct par Edmond Dehorter (surnommé le «parleur inconnu»), et retransmises par la T.S.F. pour quelques auditeurs privilégiés. Néanmoins, rien ne fut simple pour Edmond Dehorter. En effet, la presse écrite craignait que la T.S.F. lui fît une concurrence déloyale, et les organisateurs des Jeux de Paris lui interdirent l’accès du stade de Colombes où il désirait rendre compte du match de football opposant l’Uruguay à la Suisse. Mais Edmond Dehorter ne manquait pas d’idées: il prit place dans la nacelle d’un ballon captif pour tenter d’effectuer son reportage. Poussé par le vent, le ballon dériva et le stade sorti du champ de vision de notre «parleur inconnu». Mais, rapidement, Edmond Dehorter parviendra à convaincre la presse écrite qu’elle ne pouvait pas s’opposer aux progrès technologiques et que l’auditeur, passionné par la retransmission des compétitions sportives par la T.S.F., souhaiterait lire le compte rendu de l’événement dans son journal habituel.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire