Glenn HARDIN (1910-1975)

Athlète américain

Icone-HAIESComment devenir recordman du monde en terminant deuxième sans que le premier devienne lui aussi recordman du monde? Il suffit d’une incongruité réglementaire… Ainsi, aux Jeux Olympiques de Los Angeles, en 1932, Glenn Hardin obtint la médaille d’argent dans le 400 mètres haies (51,9 s), derrière l’Irlandais Bob Tisdall (51,7 s). Pourtant, Glenn Hardin améliora à cette occasion le record du monde. Ce record est dû à une curiosité du règlement de l’époque. Robert Tisdall fit tomber le dernier obstacle, ce qui ne provoquait pas la disqualification; en revanche, cette faute empêchait l’homologation d’un record. Tisdall, premier, devint champion olympique; Hardin, deuxième, devint recordman du monde… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Glenn Hardin sera médaillé d’or dans la même épreuve en 1936, aux Jeux de Berlin.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire