Jean BOUIN (1888-1914)

Athlète français

1912BOUIN (2)Le nom de Jean Bouin est connu de tous : des centaines de stades et de complexes sportifs, dont le célèbre stade Jean-Bouin à Paris, portent son nom. En effet, Jean Bouin fut l’un des sportifs français les plus célèbres avant la Première Guerre mondiale. Son coude-à-coude avec le Finlandais Hannes Kolehmainen lors des Jeux Olympiques de 1912 demeure un temps fort de l’histoire de l’athlétisme.

Médaillé de bronze dans le 3 miles par équipes aux Jeux Olympiques de Londres, en 1908, Jean Bouin réalise une grande performance le 30 mai 1909 : il bat le record de France de l’heure (18,268 km), effaçant des tablettes le nom de Gaston Ragueneau. Vainqueur du Cross des nations en 1911, 1912 et 1913, il réalise surtout une course d’anthologie lors des Jeux Olympiques de Stockholm en 1912 : il obtient la médaille d’argent sur 5 000 mètres. À l’issue de cette compétition mémorable, le vainqueur, le Finlandais Hannes Kolehmainen, pulvérise le record du monde (14 min 36,6 s), alors que Jean Bouin, en 14 min 36,8 s, établit un record de France qui tiendra jusqu’en 1948. Le 6 juillet 1913, Jean Bouin bat le record du monde de l’heure (19,021 km). Le 29 septembre 1914, près de Toul, Jean Bouin tombe, comme tant d’autres, au champ d’honneur durant la Grande Guerre.

©Pierre LAGRUE