John AKII-BUA (1949-1997)

Athlète ougandais

AkiiBuaEn 1972, aux Jeux Olympiques de Munich, John Akii-Bua remporta le 400 mètres haies, devant tous les favoris, en battant le record du monde. Au-delà de son exploit, John Akii-Bua est resté célèbre pour avoir inauguré une tradition qui allait faire florès. Dans l’euphorie, John Akii-Bua continua sa course en trottinant et en sautant quelques haies. Une immense ovation l’accompagna. Il entama alors un improbable tour d’honneur pour remercier le public munichois. Quelques mètres plus loin, il s’approcha d’un groupe de supporters qui agitaient un drapeau ougandais. Il s’en empara et continua son tour d’honneur en le brandissant. Jusque-là, personne n’avait manifesté sa joie sur un tour entier: «Je n’ai pas réfléchi à ce que je faisais. J’avais gagné, je n’avais pas envie que ça s’arrête. Je voulais remercier tout le monde», déclara-t-il. John Akii-Bua ne pourra pas participer aux Jeux Olympiques de Montréal, en 1976, car ceux-ci étaient boycottés par les pays africains. Puis il devra fuir son pays sous la dictature d’Idi Amin Dada. Il mourra dans la misère. Parmi tous les champions qui s’emparent du drapeau de leur pays à l’issue d’un succès, dans un geste quasi mécanique, en est-il un qui se souvienne de John Akii-Bua?

©Pierre LAGRUE



Laisser un commentaire