John COPLEY (1875-1950)

Artiste britannique

1948COPLEYJohn Copley mérite doublement mention au titre de l’olympisme inattendu. Déjà, il obtint, en 1948 aux Jeux de Londres, une médaille d’argent, non pas dans le domaine du sport, mais dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «gravure et arts graphiques», une sous-catégorie de la catégorie «peinture», pour Polo Players (Joueurs de polo). Cette année-là, dans la catégorie «gravure et arts graphiques», le jury accorda la médaille d’or au Français Albert Decaris, pour La Piscine. Ensuite, John Copley était âgé de 73 ans, ce qui fait de lui le plus vieux médaillé olympique de l’histoire, devant le titreur suédois Oscar Swahn, médaillé aux Jeux d’Anvers en 1920, à 72 ans. John Copley, influencé par l’art du préraphaélite Ford Madox Brown, s’essaya à la lithographie dès 1906. Il travailla essentiellement en noir et blanc. Il fut nommé, en 1947, président de la Royal Society of British Artists.

Notons que ces Jeux de 1948 marquèrent la dernière édition de ces «concours d’art et littérature», créés en 1912, car, en 1949, le Comité international olympique (C.I.O.) décida de les supprimer.

©Pierre LAGRUE