La devise olympique fut inventée par un père dominicain

Citius, Altius, Fortius, mon père

1920Didon2On connaît la devise olympique : Citius, Altius, Fortius (« plus vite, plus haut, plus fort »). On pense souvent que cette devise fut créée par Pierre de Coubertin. Il n’en est rien. Celle-ci est due au père dominicain Henri Didon, qui l’imagina en 1891 pour l’internat Albert-le-Grand d’Arcueil. Les mots latins citius, altius, fortius devinrent la devise de l’école à l’occasion du championnat de l’Association athlétique de l’école Albert-le-Grand qu’il organisa en mars 1891, et ils furent gravés au-dessus de la porte d’entrée de cet établissement scolaire. Henri Didon et Pierre de Coubertin étaient amis, et, dès 1894, la devise de l’internat Albert-le-Grand d’Arcueil devint la devise olympique.

©Pierre LAGRUE

 


1 réponse

Laisser un commentaire