Le fair-play d’Eugenio Monti à Innsbruck en 1964

Respect, Monsieur Monti

MontiAux Jeux Olympiques d’Innsbruck, en 1964, la compétition de bob à 2 s’annonçait très serrée. Les Britanniques Anthony Nash et Robin Dixon ainsi que les deux équipages italiens semblaient en mesure de remporter l’épreuve. Mais, durant la première manche, Anthony Nash et Robin Dixon endommagèrent l’essieu de leur engin. Ils s’apprêtaient donc à déclarer forfait. Or Eugenio Monti, qui faisait équipe avec Sergio Siorpaes, décida de leur donner une pièce de son propre bobsleigh afin de leur permettre d’effectuer leur descente. Et les Britanniques remportèrent la médaille d’or, devant les Italiens Sergio Zardini et Romano Bonagura, tandis que Monti et Siorpaes durent se contenter du bronze. Ce bel exemple de fair-play sera reconnu. En effet, après les Jeux Olympiques, Eugenio Monti recevra la première médaille Pierre de Coubertin du fair-play en récompense à sa sportivité envers ses concurrents britanniques.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire