Lis HARTEL (1921-2009)

Cavalière danoise

1952HartelLis Hartel figure ici au titre de l’olympisme inattendu pour plusieurs raisons. Avant 1952, pour participer au concours équestre de dressage, il fallait être militaire, et même officier. Cette règle fut abandonnée à l’occasion des Jeux d’Helsinki, et, l’équitation étant un sport mixte, les femmes pouvaient se confronter aux hommes. Lis Hartel était une des rares cavalières inscrites, et elle réussit l’exploit de remporter la médaille d’argent. Elle devint alors la première femme médaillée en équitation. Et cette performance prend encore plus de relief quand on indique que Lis Hartel, victime d’une poliomyélite en 1944, était restée paralysée sous les genoux. Lis Hartel fut encore médaillée d’argent olympique en 1956, mais cette année-là, il fallut l’aider à monter sur son cheval. Lise Hartel fut par ailleurs six fois championne du Danemark en équitation. Après sa carrière, elle donna des spectacles équestres afin de recueillir des fonds pour lutter contre la poliomyélite

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire