Percy WILLIAMS (1908-1982)

Athlète canadien

percy-williamsPercy Williams réalisa le doublé 100-200 mètres aux Jeux Olympiques d’Amsterdam en 1928 à la surprise générale. En effet, ce frêle athlète de vingt ans était quasi inconnu avant cette compétition. Pourtant, il gagna d’abord le 100 mètres, devant le Britannique John London et l’Allemand Georg Lammers : sa victoire était tellement inattendue que la cérémonie de remise des médailles fut différée afin que les officiels aient le temps de trouver un drapeau canadien ! Dans le 200 mètres, après un départ prudent, il remonta ses concurrents et remporta sa seconde médaille d’or olympique, devant le Britannique Walter Rangeley et l’Allemand Helmut Körning. Percy Williams fut accueilli en héros au Canada, puis il confirma qu’il était un athlète de valeur : en 1930, il établit un nouveau record du monde du 100 mètres (10,3 s) et remporta le 100 yards des premiers Jeux de l’Empire britannique (ancêtres des Jeux du Commonwealth), en battant le record du monde (9,6 s), mais il se blessa. Il ne retrouva jamais la forme, fut éliminé en demi-finale du 100 mètres aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932, et prit sa retraite sportive. Bien plus tard, il donna ses médailles olympiques au BC Sports Hall of Fame, afin que chacun puisse les admirer. Mais celles-ci furent volées quelques jours plus tard ! Moins amusant : souffrant d’arthrite et de solitude, il se suicida avec une arme à feu qui lui avait été offerte en 1928 en récompense de ses triomphes olympiques.

©Pierre LAGRUE