Ray EWRY (1873-1937)

Athlète américain

1900ewry (2)Remporter 8 médailles d’or aux Jeux Olympiques est un exploit rare. Le premier à réaliser cette incroyable performance est un sportif méconnu. Il est vrai qu’il brillait dans une discipline curieuse de l’athlétisme, désormais oubliée. L’Américain Ray Ewry se distinguait en effet dans les sauts sans élan. En fait, Ray Ewry s’orienta vers cette spécialité à la suite d’une maladie. À 12 ans, il contracta la poliomyélite. Les médecins pensaient qu’il ne remarcherait jamais, et lui conseillèrent des séances de rééducation afin d’atténuer son handicap. Ray Ewry multiplia les exercices, bien sûr de manière statique, et retrouva l’usage de ses jambes. Ces mois d’entraînement contraint le poussèrent à orienter sa carrière sportive vers les sauts sans élan. Ray Ewry remporta les trois concours de sauts sans élan (hauteur, longueur, triple saut) aux Jeux Olympiques de 1900 à Paris et de 1904 à Saint Louis. Il ne gagna que deux médailles d’or aux Jeux Olympiques de Londres en 1908 (hauteur, longueur): il demeurait pourtant invaincu aux Jeux, mais le triple saut avait été supprimé du programme.

Les performances de Ray Ewry seront reconnues à leur juste valeur bien plus tard. En 1983, il figura ainsi sur la première liste de sportifs admis dans le panthéon olympique américain (U.S. Olympic Hall of Fame), au côté, entre autres, de Jesse Owens ou Bob Beamon…

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire