ALEXANDRE DE MÉRODE (1934-2002)

Aristocrate belge

1988MerodeAlexandre de Mérode fut membre du Comité international olympique (C.I.O.) de 1964 à 2002. Président de la commission médicale du C.I.O. depuis 1967, Alexandre de Mérode fut projeté sur le devant de la scène en 1988, à l’occasion de l’affaire Ben Johnson, aux Jeux de Séoul. Depuis le 26 septembre, la rumeur enflait: un «gros poisson» aurait été pris dans la maille du filet de la lutte antidopage. Le nom de Ben Johnson, vainqueur du 100 mètres, circulait. Le 27 septembre, à 3 heures 53, Alexandre de Mérode confirmait que Ben Johnson avait été contrôlé positif au stanozolol, un stéroïde anabolisant interdit. Il donnait en quelque sorte le coup d’envoi de ce qui allait devenir la plus grande affaire de dopage aux Jeux Olympiques.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire