Bedrich SUPCIK (1898-1957)

Gymnaste tchécoslovaque

1924-SUPCIKBedrich Supcik mérite une double mention au titre de l’olympisme inattendu. En effet, il offrit à la Tchécoslovaquie la première médaille d’or de son histoire olympique, et ce en remportant une épreuve très particulière, le grimper à la corde lisse. La Tchécoslovaquie naquit en 1918, et participa pour la première fois aux Jeux Olympiques en tant que telle en 1920, à Anvers, sans obtenir de médaille d’or malgré l’importance de sa délégation (121 sportifs). En 1924, à Paris, 133 Tchécoslovaques prirent part aux Jeux, mais seul Bedrich Supcik remporta une médaille d’or. Le 20 juillet, au Stade olympique, Bedrich Supcik s’imposa donc dans la compétition de grimper à la corde lisse, escaladant la corde de 8 mètres dans un temps de 7,2 secondes. Il devançait le Français Albert Séguin (7,4 s), dépité. Bedrich Supcik obtint également une médaille de bronze dans le concours général, devancé par le Yougoslave Leon Stukelj et un autre Tchécoslovaque, Robert Prazak. Bedrich Supcik participa encore aux Jeux Olympiques en 1928 à Amsterdam, s’adjugeant la médaille d’argent dans le concours général par équipes.

©Pierre LAGRUE