Brian OLDFIELD (1945- )

Athlète américain

OLDFIELDBrian Oldfield ne participa qu’une fois aux Jeux Olympiques, en 1972, à Munich. Il ne prit que la sixième place du concours de lancer du poids (20,91 m). Mais ce n’est pas pour cette raison qu’il figure ici au titre de l’olympisme inattendu. En effet, après ces Jeux de Munich, il décida de rejoindre le circuit professionnel de l’International Track Association. De ce fait, il fut exclu de toutes les compétitions internationales par la Fédération internationale d’athlétisme, qui n’autorisait alors pas que les athlètes perçoivent une compensation financière. Or, en 1975, Brian Oldfield, qui maîtrisait à la perfection la technique de lancer en rotation, lança le poids à 22,86 mètres, soit la meilleure performance mondiale. Mais celle-ci ne fut pas reconnue comme le record du monde, toujours parce que Brian Oldfield était considéré comme un professionnel. Or, à l’époque, le record était détenu par un autre Américain, Al Feuerbach (21,85 m). Oldfield pulvérisa donc ce record, mais sans que les palmarès n’en fassent mention. Bien sûr, Oldfield ne fut pas autorisé à participer aux Jeux Olympiques de Montréal, en 1976 (le concours de lancer du poids fut remporté par l’Allemand de l’Est Udo Beyer, 21,05 m). Quant à l’International Track Association, elle disparut juste après ces Jeux de Montréal, en 1976. Pour gagner quelques milliers de dollars dans une aventure éphémère, Brian Oldfield se priva de la renommée et d’une belle carrière. Le jeu en valait-il la chandelle?

©Pierre LAGRUE