Darya KLISHINA (1991- )

Athlète russe

KLISHINABonne spécialiste du saut en longueur, Darya Klishina s’est rendue célèbre un peu contre son gré, à l’occasion des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016, où elle ne prit pourtant que la neuvième place du concours de saut en longueur. En effet, à la suite du scandale de dopage d’État instauré en Russie, révélé par le rapport McLaren, la Fédération internationale d’athlétisme décida de suspendre la Fédération russe d’athlétisme. En conséquence, aucun Russe ne fut autorisé à participer aux Jeux de Rio dans les épreuves d’athlétisme, à l’exception de Darya Klishina. En effet, celle-ci s’entraînait depuis 2014 aux États-Unis, et les instances internationales estimèrent que, de ce fait, elle n’avait pas pu «bénéficier» du système de dopage institutionnalisé. Du moins dans un premier temps. Coup de théâtre peu avant les Jeux: Darya Klishina fut elle aussi exclue des Jeux, car son nom apparaîtrait dans le rapport McLaren. Darya Klishina fit appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport, et elle fut finalement autorisée à concourir. Bien sûr, sa préparation laissait à désirer, et on assista à des scènes étranges sur le stade d’échauffement: alors que tous les athlètes sont encadrés par un staff important, Darya Klishina s’échauffait seule, sans matériel et sans coach. En définitive, elle ne réussit que 6,69 mètres, et ne fut donc pas considérée comme «finaliste» aux Jeux de Rio (dans les concours, seuls les huit premiers sont considérés comme finalistes).

Darya Klishina a notamment été championne d’Europe en salle en 2011 et en 2013, championne d’Europe espoirs (7,05 m) en 2011, médaillée de bronze aux Championnats d’Europe en 2014 (6,65 m), médaillée d’argent aux Championnats du monde en 2017 (7,00 m).

©Pierre LAGRUE



Laisser un commentaire