Frank KEEPING (1867-1950)

Cycliste britannique

KEEPINGLors des Iers Jeux Olympiques d’Athènes en 1896, tous les concurrents, on le sait, étaient des amateurs. Mais le Britannique Frank Keeping, deuxième de la course cycliste de fond des 12 heures, exerçait une profession bien originale. Il était majordome de l’ambassadeur de Grande-Bretagne à Athènes. Et cette profession faillit lui valoir une disqualification. En effet, des concurrents protestèrent. Selon la lettre de la définition de l’amateurisme, Frank Keeping, qui exerçait donc une profession, aurait dû être considéré comme un professionnel. Mais la qualité de majordome n’ayant pas de lien avec la pratique sportive, la réclamation fut rejetée.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire