Johann MÜHLEGG (1970- )

Skieur de fond espagnol d’origine allemande

2002MulleghJohann Mühlegg participa quatre fois aux Jeux Olympiques d’hiver, trois fois sous les couleurs de son pays de naissance, l’Allemagne, puis une fois sous les couleurs de son pays d’adoption, l’Espagne. La chose n’est déjà pas banale. En outre et surtout, il connut en 2002 aux Jeux d’hiver de Salt Lake City une gloire éphémère suivie du déshonneur… Johann Mühlegg, en froid avec la Fédération allemande de ski de fond, qui lui reproche son manque d’esprit collectif et l’exclut deux fois de l’équipe nationale (en 1993 puis en 1998), obtient la nationalité espagnole en 1999. À partir de ce moment, lui qui n’avait jamais obtenu de résultats probants, se met à briller. Ainsi, il remporte la Coupe du monde en 2000, puis deux médailles (or sur 50 km, argent sur 20 km) aux Championnats du monde de Lahti (Finlande) en 2001. Il se présente donc plein d’ambitions aux Jeux d’hiver de Salt Lake City, en 2002. De fait, Johann Mühlegg domine les compétitions de ski de fond: il remporte successivement le 30 kilomètres, le 10 kilomètres puis le 50 kilomètres. À l’issue de cette dernière épreuve, il est contrôlé positif à la darbepoetin alpha, une substance qui permet d’augmenter le nombre de globules rouges dans le sang. Dans un premier temps, en application du règlement, il est disqualifié pour le 50 kilomètres, mais il conserve ses deux autres médailles d’or. Finalement, le Tribunal arbitral du sport lui retire ses deux autres médailles d’or, au bout de près de deux ans de procédure, en décembre 2003. Mais Johann Mühlegg avait mis fin à sa carrière sportive juste après les Jeux d’hiver de Salt Lake City.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire