La forme « olympique » de Lasse Viren

Lait de renne…

1972VIRENL’athlète finlandais Lasse Viren remporta le 5000 et le 10000 mètres aux Jeux Olympiques de Munich, en 1972, puis de Montréal, en 1976. Aucun des plus grands coureurs de fond, pas même Paavo Nurmi jadis, pas même Emil Zatopek naguère, pas même Kenenisa Bekele plus tard, n’a réussi un tel «double doublé». Il faut dire que Lasse Viren préparait à sa manière les rendez-vous olympiques, entre lesquels il disparaissait presque totalement de la scène athlétique internationale. On le soupçonna d’avoir recours à l’autotransfusion sanguine. Il le nia, et attribua sa forme «olympique» à la consommation de lait de renne. De toute façon, même s’il s’était livré à l’autotransfusion sanguine, ses victoires n’auraient pas été remises en cause. En effet, cette pratique dopante n’était pas interdite à l’époque.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire