La sécurité des Jeux selon Pékin en 2008

Chinoiseries…

PEKIN-SECU2Pour assurer la sécurité des Jeux Olympiques de Pékin, en 2008, la Chine déploya d’immenses moyens. 100000 policiers et 120000 vigiles, aidés par près de 300000 volontaires, quadrillèrent la ville. Tous les sites olympiques furent entourés de palissades, de multiples équipements de contrôle et d’alarme furent installés. Le réseau métropolitain fit l’objet d’une surveillance accrue… Mais tout ça est en fait assez habituel pour des Jeux d’été. Voici qui l’est moins: la police offrit des récompenses (jusqu’à 500000 yuans, soit 45000 euros) à qui fournirait des informations permettant de prévenir les crimes; tous les mingongs (migrants venus des campagnes travailler sur les chantiers des Jeux) furent chassés de la ville; les Pékinois furent «invités» rester chez eux, sauf pour venir assister aux épreuves…

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire