Matt McGRATH (1875-1941)

Athlète américain

1920McGrathColosse d’origine irlandaise (il est né à Tipperary), Matt McGrath, spécialiste du lancer du marteau, remporta trois médailles aux Jeux Olympiques, la dernière à 49 ans, ce qui fait de lui le plus vieux médaillé américain aux Jeux, et lui vaut donc, entre autres, mention au titre de l’olympisme inattendu. Matt McGrath participa pour la première fois aux Jeux, en 1908, obtenant la médaille d’argent, devancé par son compatriote John Flanagan, qui s’imposait pour la troisième fois consécutivement dans le concours olympique de lancer du marteau. Matt McGrath devint alors le maître de la spécialité. En 1912, aux Jeux de Stockholm, il obtint la médaille d’or en réalisant un exploit rare: après avoir battu le record olympique lors des qualifications (54,13 m), Matt McGrath écrasa la finale, car chacun de ses trois jets (52,83 m, 53,90 m, 54,74 m, record olympique) lui aurait permis de remporter la médaille d’or, avec une large avance sur son dauphin, le Canadien Duncan Gillis (48,39 m). En 1920, aux Jeux d’Anvers, il se blessa et ne prit que la cinquième place du concours remporté par une autre «Baleine irlandaise» (surnom des lanceurs américains d’origine irlandaise), Patrick Ryan. En 1924, à 49 ans, Matt McGrath fut encore présent aux Jeux Olympiques, à Paris, obtenant une médaille d’argent, battu par son jeune compatriote Fred Tootell (22 ans). Matt McGrath (53 ans) ne fut pas sélectionné dans l’équipe des États-Unis pour les Jeux Olympiques de 1928, mais il se rendit quand même à Amsterdam, ses supporters ayant lancé une souscription pour lui payer le voyage! Malgré cet élan populaire, Matt McGrath ne fut pas autorisé à prendre part à la compétition. Matt McGrath se distinguait aussi dans les populaires compétitions de lancer de la pierre de 56 livres et de lutte à la corde.

©Pierre LAGRUE