Ni rouge ni noir sur la première mascotte olympique

Marchands de couleurs…

WALDILa mascotte olympique apparut lors des Jeux de Munich, en 1972. Il s’agissait d’un teckel, un chien très populaire en Allemagne, dénommé Waldi. Celui-ci fut créé par le designer allemand Otl Aicher. Ses couleurs (le bleu, le jaune, le vert, l’orangé) étaient déclinées dans différents tons. Elles voulaient exprimer la joie et la fête olympique. Les organisateurs des Jeux Olympiques de Munich, désireux de faire à tout prix oublier les sinistres Jeux de Berlin de 1936, n’avaient imposé qu’une chose à Aicher: cette mascotte ne devait comporter aucune trace de rouge ou de noir, les couleurs de l’Allemagne nazie.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire