Nikolaï PANIN (1874-1956)

Patineur artistique russe

1908-PANINÊtre le premier champion olympique de son pays mérite bien une mention particulière, surtout quand ce pays est la Russie, État majeur du sport mondial, et quand cette médaille d’or a été obtenue aux Jeux d’été en… patinage artistique. Rendons donc hommage à Nikolaï Panin (de son vrai nom Nikolaï Kolomenkin), qui fut, en 1908 aux Jeux de Londres, le premier Russe couronné champion olympique. En effet, le 29 octobre 1908, au Prince’s Skating Rink, il remporta la compétition de figures spéciales. L’Empire russe ne fut vraiment présent aux Jeux Olympiques qu’en 1912 à Stockholm (159 représentants). En effet, il était absent des Jeux en 1896 et en 1904, représenté par seulement 4 concurrents en 1900 et 6 en 1908. Nikolaï Panin inaugura donc le palmarès, et il devra attendre bien longtemps avant d’avoir un successeur. En effet, après la révolution de 1917, l’U.R.S.S. ne participera pas aux Jeux avant 1952, à Helsinki. Cette année-là, la discobole Nina Romashkova ouvrit le palmarès soviétique, et succéda donc à Nikolaï Panin. Quant à la Russie proprement dite, elle reviendra aux Jeux en 1994, à Lillehammer, et le palmarès sera inauguré par le patineur de vitesse Alexander Golubyov, vainqueur du 500 mètres. Nikolaï Panin, par ailleurs médaillé d’argent aux Championnats du monde de patinage artistique en 1903, était aussi un bon tireur. Ainsi, on le revit aux Jeux Olympiques en 1912, à Stockholm, où il se classa huitième de l’épreuve de tir au pistolet libre à 50 mètres. Nikolaï Panin fut aussi un entraîneur de patinage artistique renommé et écrivit plusieurs ouvrages sur le patinage.

©Pierre LAGRUE