PÉLOPS

Héros grec

PELLLOPSLa mythologie nous apprend que Tantale, roi de Lydie et père de Pélops, servit son fils en guise de mets aux dieux de l’Olympe pour éprouver leur clairvoyance. À l’exception de Déméter, qui mangea son épaule, aucun des dieux ne s’y trompa. Ils redonnèrent vie à Pélops, le dotèrent d’un physique encore plus beau qu’auparavant et condamnèrent Tantale au châtiment éternel. Pélops tomba fou d’amour pour Hippodamie, la fille d’Œnomaos, roi de Pisa. S’il voulait épouser la belle, Pélops devait vaincre Œnomaos dans une course de chars. Or Œnomaos possédait les chevaux les plus puissants. Pélops fit appel à Poséidon, dieu de la mer dont il fut l’éromène, et le dieu lui offrit des chevaux ailés. De son côté, Hippodamie promit à son cocher Myrtilos de se donner à lui si celui-ci trouvait un moyen d’endommager le char d’Œnomaos. Myrtilos sabota le moyeu des roues du char du roi, qui, empêtré dans les rênes peu après le départ de la course, mourut traîné par ses chevaux. Pélops put épouser Hippodamie, alors que Myrtilos, loin de recevoir les faveurs de la belle, fut jeté à la mer par Pélops. Afin de célébrer sa victoire ou pour expier le crime d’Hippodamie, Pélops instaura les Jeux Olympiques.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire