Rick DeMONT (1956- )

Nageur américain

1972DEMONTRick DeMont n’apparaît sur les palmarès olympiques. Mais il figure ici au titre de l’olympisme inattendu car il réalisa une «première», une triste première… Aux Jeux Olympiques de Munich, en 1972, le 400 mètres nage libre vit une lutte intense entre Rick DeMont et l’Australien Brad Cooper. Les deux hommes touchèrent la plaque en même temps, ou presque: le jeune Rick DeMont (16 ans) fut déclaré vainqueur en 4 min 0,26 s, devant Brad Cooper, battu pour 1 centième de seconde! Pourtant, sur les palmarès, le médaillé d’or est Brad Cooper. En effet, Rick DeMont fut déclassé pour dopage (absorption d’un médicament contre l’asthme non déclaré avant l’épreuve par l’encadrement américain). Sans doute plus victime que coupable dans cette affaire, il demeure le premier Américain disqualifié pour dopage aux Jeux… Il aura de nombreux successeurs. En outre, cette disqualification l’empêcha de participer à Munich au 1500 mètres, dont il était le favori car il détenait le record du monde. Spécialiste des «premières», Rick DeMont devint, en 1973, le premier champion du monde du 400 mètres. À cette occasion, il devint aussi le premier homme à nager le 400 mètres en moins de 4 minutes (3 min 58,18 s). En 2001, le Comité olympique américain reconnaîtra définitivement la bonne foi de Rick DeMont concernant le médicament qu’il avait absorbé aux Jeux de Munich, et déclara qu’il n’aurait pas dû être disqualifié. Néanmoins, le Comité international olympique (C.I.O.) n’acceptera pas de lui réattribuer la médaille d’or.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire