Ulrich SALCHOW (1877-1949)

Patineur suédois

Ulrich Salchow fut le roi du patinage artistique au début du XXe siècle : il remporta dix titres de champion du monde (1901-1905, 1907-1911) et neuf titres de champion d’Europe (la légende dit qu’il a obtenu tous ses titres avec la même paire de patins !) Il donna aussi son nom à une figure, le salchow, qui est un saut simple (le patineur fait appel sur la carre arrière intérieure du pied traceur, accomplit une rotation dans les airs et atterrit sur la carre arrière extérieure de l’autre pied). Homme généreux, Ulrich Salchow savait reconnaître le talent de ses concurrents. Ainsi, lors des Championnats du monde de 1902, il fut classé premier devant la Britannique Madge Syers (aucun règlement n’interdisait à une femme de participer à ce championnat masculin) : il offrit à cette dernière sa médaille d’or, convaincu qu’elle aurait dû gagner.

Les Jeux Olympiques d’hiver ne furent créés qu’en 1924, et Ulrich Salchow avait alors mis fin à sa carrière. Néanmoins, il fut champion olympique : en effet, le patinage artistique figura au programme des Jeux (d’été) de Londres en 1908, et il s’adjugea la médaille d’or.

Notons qu’Ulrich Salchow, qui était une célébrité et vivait au Danemark, fut expulsé de ce pays en 1917, dans le cadre de la loi Efter Fremmedloven med tilhold (« loi sur le refuge des étrangers »). Bien qu’il se fût marié avec une Danoise en 1931, il décida de ne jamais remettre les pieds au Danemark. Ulrich Salchow fut le président de la Fédération internationale de patinage de 1925 à 1937, et il travailla en tant que journaliste au quotidien suédois Dagens Nyheter et à l’agence de presse américaine Associated Press.

©Pierre LAGRUE