1900-Jeux Olympiques de Paris

14 mai 1900

Escrime

  • Début des compétitions de fleuret sur le Champ-de-Mars. Le capitaine Émile Coste remporte ses six assauts et est couronné chez les amateurs. Dans le concours réservé aux maîtres d’armes («professionnels»), Lucien Mérignac s’impose après barrage.

28 mai 1900

Tir à l’arc

  • De multiples épreuves de tir à l’arc et à l’arbalète sont organisées dans le bois de Vincennes jusqu’au 20 août. Le Belge Hubert Van Innis, vainqueur dans les épreuves à 33 mètres, «au cordon doré» et «au chapelet», brille.

29 mai 1900

Équitation

  • La Société hippique française organise les épreuves équestres avenue de Breteuil, jusqu’au 2 juin. Huit pays sont représentés, mais pas la Grande-Bretagne, dont les cavaliers sont engagés dans la guerre des Boers. Le Belge Aimé Haegeman remporte l’épreuve d’obstacles sur Benton-II. Le saut en largeur est gagné par le Belge Constant Van Langhendonck avec 6,10 m. Dans le saut en hauteur, Dominique Maximien Gardères (France), sur Canela, et Giovani Giorgio Trissino (Italie), qui monte Oreste, franchissent 1,85 m et sont classés ex aequo. Les spectateurs peuvent aussi assister à des présentations d’attelages.

1er juin 1900

Escrime

  • Début des compétitions à l’épée, qui se dérouleront jusqu’au 15 juin sur la terrasse du Jeu de Paume, dans le jardin des Tuileries. Chez les «amateurs», le jeune Cubain Ramon Fonst (17 ans), qui vit en France depuis de longues années, bat le Français Louis Perrée en barrage. Il reçoit un objet d’art d’une valeur de 1500 francs. Chez les maîtres d’armes, Albert Ayat, professeur au Cercle d’escrime d’Anjou. Une poule finale réunit les quatre meilleurs «amateurs» et les quatre meilleurs «maîtres d’armes». Albert Ayat domine son élève, Ramon Fonst.

4 juin 1900

Gymnastique

  • Le président de la République, Émile Loubet, assiste à l’épreuve nationale de la vingt-sixième Fête fédérale de l’Union des sociétés de gymnastique de France.

18 juin 1900

Escrime

  • Début des compétitions de sabre. Dans la catégorie «amateurs», le capitaine Georges de La Falaise domine Léon Thiébault et l’Autrichien Siegfried Flesh. Chez les maîtres d’armes, victoire de l’Italien Antonio Conte, professeur à Paris.

27 juin 1900

Tir

6-11 juillet 1900

Tennis

  • L’Anglais Hugh Lawrence Doherty remporte le simple messieurs, en battant l’Irlandais Harold Mahony. Pour prix de sa victoire, il reçoit une petite table à liqueurs.
  • Victorieuse en finale de la Française Hélène Prévost, la Britannique Charlotte Cooper devient la première championne olympique de l’histoire.

14 juillet 1900

Athlétisme

Sur les terrains du Racing-Club de France,  à la Croix-Catelan, l’Américain Frank Jarvis remporte le 100 mètres.

15 juillet 1900

Athlétisme

  • La veille l’Américain Meyer Prinstein, recordman du monde (7,50 m), avait réussi une excellente performance à la longueur: 7,17 m. En ce dimanche, jour du Seigneur, il ne participe pas à la finale car l’université de Syracuse dont il est membre l’interdit. Son compatriote Alvin Kraenzlein saute 7,18 m, et arrache donc la victoire à Meyer Prinstein. Ce succès provoque la colère de Prinstein, car Kraenzlein avait laissé entendre que lui non plus ne concourrait pas le dimanche.
  • Irving Baxter (États-Unis) franchit 1,90 m, ce qui lui vaut la médaille d’or du concours de saut en hauteur. Puis s’en va participer au concours de saut à la perche, qu’il remporte (3,30 m).
  • Le Britannique Charles Bennett remporte le 1500 mètres en battant le record du monde, alors que le Français Henri Deloge, deuxième, lui a bien résisté. Les Américains Alexander Grant et John Cregan n’ont pas pris le départ en ce jour du Seigneur.
  • Le Canadien George Orton remporte la course de steeple de 2500 mètres, devant le Britannique Sidney Robinson et le Français Jacques Chastanié.

16 juillet 1900

Athlétisme

  • Ray Ewry (États-Unis) s’impose dans les trois sauts sans élan : (hauteur, longueur et triple saut).
  • John Flanagan (États-Unis), un New-Yorkais d’origine irlandaise, remporte le concours de lancer du marteau, avec un excellent jet (51,01 m).

Lutte à la corde

  • Les concurrents de l’équipe américaine se présentent avec des chaussures à clous à la Croix-Catelan; les autres formations protestent contre cet avantage. Les Américains déclarent forfait car, durant les palabres, trois de leurs représentants sont partis disputer le concours de lancer du marteau. L’équipe américaine est remplacée par une formation scandinave composée de Danois et de Suédois (dans cette équipe figure Edgar Aaybe, un journaliste danois venu couvrir les Jeux, recruté pour faire le nombre). Cette formation hétéroclite bat les Français et gagne l’épreuve.

19 juillet 1900

Athlétisme

  • Dix-neuf courageux prennent le départ du marathon (40,260 km) par une chaleur accablante (39 0C). Celui-ci se court sur les boulevards de ceinture (les «fortifications de Paris»), sans que les activités quotidiennes de la population soient interrompues, ce qui gênera quelques concurrents, un peu perdus. Michel Théato, un Luxembourgeois considéré comme français par le palmarès s’impose. Son dauphin est le Français Émile Champion. Le Suédois Ernst Fast (19 ans) est troisième à. Quant au Canadien Dick Grant, sixième, il prétend avoir été renversé par un cycliste alors qu’il allait dépasser Michel Théato.

22 juillet 1900

Athlétisme

  • L’étonnant 5000 mètres par équipes de cinq coureurs voit la victoire de l’Amateur Athletic Association, devant le Racing-Club de France.

29-30 juillet 1900

Gymnastique

  • À Vincennes, le Championnat international de gymnastique donne droit au titre de champion du monde et est disputé sur seize épreuves (dont le saut en hauteur combiné, le saut en longueur, le saut à la perche, la corde lisse, le lever de pierre). Gustave Sandras, de Croix (Nord), triomphe.

12 août 1900

Natation

  • Le Britannique John Jarvis remporte le 1 000 mètres, avec plus d’une minute d’avance sur l’Autrichien Otto Wahle.
  • L’Australien Frederick Lane remporte le 200 mètres devant le Hongrois Zoltán von Halmay, au style curieux que certains considéreront comme du crawl.
  • Frederick Lane s’adjuge également un étrange 200 mètres avec obstacles.
  • Le Français Charles de Vendeville remporte l’épreuve de nage sous l’eau.

Water-polo

  • L’Osborne Swimming Club (Grande-Bretagne) bat le Club de natation de Bruxelles (7 buts à 2).

19 août 1900

Natation

  • L’Anglais John Jarvis remporte le 4000 mètres nage libre, devant le Hongrois Zoltán von Halmay et le Français Louis Martin. Malgré cette finale, la circulation fluviale sur la Seine n’a pas été interrompue entre Courbevoie et le pont d’Asnières.

20 août 1900

Cricket

  • Au vélodrome de Vincennes, les Anglais des Devon and Somerset Wanderers battent l’équipe présentée par l’Union des sociétés françaises des sports athlétiques.

26 août 1900

Aviron

  • Le Français Henri Barrelet remporte l’épreuve de skiff.
  • Le deux avec barreur voit la victoire des Néerlandais François Brandt et Roelof Klein, du Minerva Amsterdam. Au palmarès, ils figurent en tant qu’«équipe mixte» car le barreur néerlandais, Hermanus Brockmann, a été remplacé pour la finale par un jeune garçon plus léger dont personne n’a jamais réussi à connaître l’identité.

3 octobre 1900

Golf

  • Margaret Abbott, une jeune Américaine de passage en France, décide de participer, en compagnie de sa mère, Mary, à une compétition féminine de golf organisée à Compiègne, dans le cadre de l’Exposition universelle. Elle s’impose, réussissant à boucler le parcours en 47 coups. Elle ignore totalement que cette compétition a reçu le label «olympique » et qu’elle devient donc, en ce jour d’automne, la première Américaine championne olympique!

28 octobre 1900

Rugby

  • La sélection de l’Union des sociétés françaises des sports athlétiques domine les Mooseley Wanderers (Grande-Bretagne) par 27 points à 8. Les joueurs britanniques ont paru fatigués, car ils ont disputé la veille un match à Birmingham.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire