Ervin ZADOR (1935-2012)

Joueur de water-polo hongrois

1956ZADOR (2)Ervin Zádor fut la victime d’un incident qui déclencha une des plus violentes bagarres de l’histoire olympique. Les Jeux de Melbourne, en 1956, se déroulent sous haute tension, car l’Armée rouge soviétique a réprimé dans le sang l’insurrection hongroise. Or, le 6 décembre, un match de water-polo oppose la Hongrie à l’U.R.S.S. Ce match, décisif pour la médaille d’or, dépasse le cadre sportif et il se déroule dans un climat plus que tendu, dans le bassin comme dans les gradins. Les joueurs sont nerveux, agressifs, les fautes se multiplient… À 5 minutes du terme du match, alors que la Hongrie mène 4 buts à 0, le Soviétique Valentin Prokopov porte un violent coup de coude au visage du Hongrois Ervin Zádor et lui ouvre l’arcade sourcilière, qui saigne abondamment; le sang rougit le bassin. Dès lors, les coups pleuvent, le public invective et menace les joueurs soviétiques. L’arbitre, M. Zuckerman, met un terme à la rencontre avant la fin du temps réglementaire car il estime que la sécurité des joueurs soviétiques n’est plus garantie. La photo montrant Ervin Zádor le visage en sang fit le tour du monde. Quant à Ervin Zádor, tout comme de multiples sportifs hongrois présents à Melbourne, il ne regagna pas son pays à l’issue des Jeux. Il obtint le statut de réfugié politique au Canada.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire