Peter NORMAN (1942-2006)

Athlète australien

NormanUne des scènes les plus célèbres de l’histoire olympique est celle du podium du 200 mètres des Jeux de Mexico, en 1968. On y voit les athlètes américains Tommie Smith et John Carlos baisser la tête et lever un poing ganté de noir, le droit pour Smith, le gauche pour Carlos, au moment où l’hymne américain retentit. Sur la deuxième marche du podium, on remarque à peine Peter Norman, médaillé d’argent. Pourtant, Peter Norman joua un rôle important à cette occasion. Déjà, tout comme Smith et Carlos, il arborait le badge «Olympic Project for Human Rights» («Projet olympique pour les droits de l’homme»). Ensuite, alors qu’un des deux Américains avait oublié sa paire de gants, c’est lui qui leur donna l’idée d’en porter chacun un seul. Son attitude ne fut guère mise en avant à l’époque, mais Peter Norman fut par la suite victime d’un réel ostracisme en Australie. Ainsi, bien qu’il ait réalisé de bonnes performances, le Comité olympique australien ne l’autorisa pas à participer aux Jeux de Munich en 1972.

Smith et Carlos se rendront aux obsèques de l’Australien, devenu leur ami, en octobre 2006 et souligneront le courage de Peter Norman: «N’importe quelle personne jeune et blanche n’aurait pas eu le bon sens, le courage et la fermeté de caractère de rester là. Peter n’a pas bronché. À aucun moment il n’a détourné le regard, à aucun moment il n’a tourné la tête», déclarera John Carlos.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire