Spyridon LOUIS (1873-1940)

Athlète grec

1896LOUISLe nom de Spyridon Louis (ou Louys) est familier à tous les amoureux de l’athlétisme. Pourtant, il ne réalisa qu’une seule réelle performance au cours de sa carrière sportive. Mais une performance marquante: en 1896, il remporta le premier marathon olympique. Modeste berger, Spyridon Louis montra un certain talent pour la course à pied lors de son service militaire. Aussi le colonel de son régiment insista-t-il pour qu’il fût inscrit pour disputer le marathon des Jeux Olympiques d’Athènes en 1896. Et Spyridon Louis gagna la course devant son compatriote Kharilaos Vassilakos. Il fut alors chaudement félicité par Le roi Georges Ier de Grèce et le prince héritier Constantin. En quelques heures, le berger était devenu une idole… Ainsi, en Grèce, il paraît que, pour désigner les acharnés de la course à pied, on dit qu’ils «courent comme un Louis», tout comme en France on dit des fous du volant qu’ils «se prennent pour Fangio». À noter que la coupe en argent que Spyridon Louis reçut pour prix de sa victoire en 1896 fut vendue 544000 euros chez Christie’s en 2012, ce qui constituait alors le record pour un objet sportif de collection.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire